YOUTUBEPARISNEWS FUNNY PICTURES

BIENVENUE SUR YOUTUBEPARISNEWS- L'actualité insolite et le Zapping Web de YOUTUBEPARISNEWS, avec les meilleures buzz vidéos. virales, zap, fake, chute, fail, cute, sexy, etc... Descendez dans la page pour accédez aux videos. en haut et en bas de page, vous avez accès à des liens indiquant ARTICLES PRECEDANTS et ARTICLES SUIVANTS. WELCOME YOUTUBEPARISNEWS- The unusual news and Web Zapping of YOUTUBEPARISNEWS, with the best buzz videos. viral, zap, fake, fall, fail, cute, sexy, etc ... Scroll down the page to access the videos. GOOGLE PROFIL : https://plus.google.com/u/0/+VolgaZap75

ARCHIVES YOUTUBEPARISNEWS

samedi 23 juillet 2016

Images amateur - "Situation terroriste" à Munich en Allemagne : Au moins 9 morts - Fusillade à Munich en Allemagne - Chasse à l'homme en cours : Retour sur cet "acte terroriste" URGENT - Fusillade à Munich : Un centre commercial visé - ALLEMAGNE

Allemagne. Fusillade dans un centre commercial à Munich, des morts. Plusieurs tireurs en fuite

Une fusillade a éclaté dans un centre commercial de Munich (Allemagne), vendredi 22 juillet 2016, en fin de journée. Il y aurait plusieurs morts et au moins trois tireurs.

Ce que l’on sait à 21h. Selon les dernières informations, au moins six personnes auraient été tuées dans la fusillade qui a éclaté dans un centre commercial de Munich (Allemagne). Plusieurs tireurs, trois selon certaines sources, seraient en fuite. « Des témoins font état de trois personnes différentes avec des armes à feu », a indiqué la police de Munich surFacebook, disant ne pas savoir où ils se trouvent.
Selon des témoins, cités par des médias, le métro de Munich a été fermé et des unités d’intervention de la police sont mobilisés en centre-ville pour manifestement tenter de retrouver l’auteur de la fusillade. Les passants sont invités à rentrer chez eux et à éviter les lieux publics. Selon l’AFP, la gare centrale a été évacuée.
La situation demeure donc confuse à Munich. La police évoquerait « une situation terroriste en cours ».

Dernière minute. Selon une déclaration du ministre allemand de l’Intérieur, vers 20h, il y aurait au moins trois morts dans la fusillade qui a eu lieu dans un centre commercial de Munich. Le Münchener Abdendzeitung, un journal allemand, évoque un bilan « possible de 15 morts ». La chaîne de télévision NTV parle, elle, de 10 morts.
La police a recommandé à la population, sur le réseau social Twitter, d’éviter les lieux publics. « La situation est confuse », a-t-elle indiqué. La police évoquait plusieurs tireurs impliqués. Une vaste opération de police a été lancée. La zone a été bouclée et le centre commercial évacué. Le trafic a été interrompu par les autorités sur plusieurs lignes de trains, tramways et bus.
La fusillade a éclaté dans un centre commercial près du stade olympique de Munich (sud de l’Allemagne), a indiqué la police à l’agence de presse DPA.
Nous avons en ce moment une intervention policière importante dans un centre commercial », a aussi indiqué sur son compte Twitter la police de Munich, sans en préciser la cause ou la nature.


Images amateur - "Situation terroriste" à Munich en Allemagne : Au moins 9 morts - 


- Fusillade à Munich en Allemagne - Chasse à l'homme en cours : Retour sur cet "acte terroriste"





L'auteur de la fusillade de Munich décrit comme solitaire et dépressif



Un jeune homme serviable et sans histoires, réservé et solitaire: pour ses voisins, encore sous le choc, rien ne pouvait laisser présager l'acte fou du tireur qui a assassiné neuf personnes à Munich.
Le jeune Germano-Iranien de 18 ans vivait avec sa famille dans un immeuble de logements sociaux, au coeur d'un quartier plutôt aisé de la capitale bavaroise, non loin du centre.
"Je ne l'ai jamais vu en colère, je n'ai jamais entendu de problème avec la police ou avec les voisins", raconte une voisine. L'auteur de la tuerie vivait avec ses parents et son jeune frère dans un trois-pièces du cinquième étage et avait fréquenté l'école du quartier, précise-t-elle.
"Il était très gentil, serviable. Il riait comme toute personne normale (...) Quelque chose s'est passé dans sa tête", ne peut-elle que lâcher.

Une conversion à la religion chrétienne

Les deux parents sont iraniens, selon le voisinage, le père chauffeur de taxi, la mère ancienne employée de la chaîne de grands magasins Karstadt. Tous deux arrivés à la fin des années 1990 comme demandeurs d'asile.
Issu d'une famille à l'origine chiite, il semble qu'il se soit converti à la religion chrétienne, selon le ministre allemand de l'Intérieur.
Pour un autre voisin, le tueur laissera surtout le souvenir d'un jeune homme seul, à l'écart des autres. "C'est étrange, mais il ne parlait jamais avec nous", note-t-il.

Une "forme de dépression"

L'auteur de la tuerie souffrait en fait d'une "forme de dépression", a annoncé samedi le procureur de Munich. Il a décrit l'acte classique d'un "forcené" emporté dans une crise de folie meurtrière, sans lien avec le groupe Etat islamique (EI). 
Dans une vidéo amateur filmée lors de la fusillade, il s'écrie en réponse à un riverain qui le traite de "métèque": "Je suis Allemand, je suis né ici", puis: "j'étais en traitement hospitalier". Il aurait fait l'objet de "harcèlement" de la part d'autres "jeunes de son âge", a souligné Thomas de Maizière.

Fascination pour les tueries de masse

Selon une source policière citée par l'agence DPA, il était fan de jeux vidéos de guerre et fasciné par les tueries de masse.
Dans la chambre du tireur, les enquêteurs ont trouvé des documents sur le massacre de 77 personnes commis le 22 juillet 2011 en Norvège par l'extrémiste de droite Anders Behring Breivik, ainsi que sur une autre tragédie survenue en 2009 en Allemagne: un adolescent de 17 ans, pris de folie, avait alors tué 15 personnes.



























Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

We want to improve ourself continuously and therefore are looking forward to hearing your feedback.
I am awaiting your comments on youtubeparisnews.blogspot.fr
Nous souhaitons améliorer nos services en permanence et sommes donc dans l'attente de vos commentaires.
Dans l'attente de lire vos commentaires sur youtubeparisnews.blogspot.fr

]]>